Végétarien
Parce que les animaux sont des êtres vivants comme nous

Comment s’habiller quand on est végan ?

Confectionner sa garde-robe végane.

S’habiller vegan est tout un art. Lorsqu’on achète ses vêtements, on ne voit que le résultat de nombreuses étapes de fabrication. Par conséquent, il n’est pas évident de savoir ce qu’ils contiennent ou s’ils respectent l’éthique du véganisme.

Avec les quelques points clés proposés ci-dessous, vous devriez pouvoir faire vos choix et confectionner votre garde-robe éco-responsable, durable et végane.

Construire sa garde-robe végane

Chaque année, des milliards d’animaux sont tués et/ou exploités pour fabriquer nos vêtements et accessoires de mode. Un milliard de peaux par an pour répondre à nos besoins en cuir. Un exemple parmi tant d’autres de l’impact démesuré de l’être humain sur son environnement…

Faire croître la part du véganisme sur le marché de l’habillement est donc essentiel. Et, la solution passe par adapter ses propres habitudes vestimentaires en choisissant de consommer intelligemment 😉

Choisir des textiles vegans

Pour s’habiller vegan, on s’abstiendra de porter des tissus confectionnés avec des produits d’origine animale. On pense évidemment aux différentes laines (mouton, alpaga, brebis, cachemire, etc.) mais également à la soie, la fourrure, les plumes et les duvets ou encore le cuir. Bref, tout ce qui est produit par une espèce animale et issu de l’élevage de celle-ci.

Afin d’obtenir une garde-robe végane, il sera donc important de vérifier les étiquettes des vêtements que vous souhaitez acheter avant de passer à la caisse !

Ce que je vous conseille :

  • Choisissez des textiles naturels : coton, lin, chanvre, ramie, jute, raphia. Vous avez le choix.
  • Vérifiez la provenance de vos vêtements. Pourquoi consommer vegan si votre t-shirt à fait le tour du monde avant d’arriver chez vous ?
  • Les matières synthétiques ne sont pas forcément mauvaises mais renseignez-vous tout de même sur le procédé de fabrication. Certaines étapes peuvent être extrêmement nocives pour les personnes qui confectionnent vos vêtements (produits chimiques appliqués sans protections).
  • Ne vous limitez pas aux textiles. Les accessoires que vous portez peuvent également être choisis sur base de critères responsables !

Le cuir vegan, qu’est ce que c’est ?

Il est évident qu’en cherchant à ne pas consommer de produits d’origine animale, on se refuse à porter du cuir. Cependant, pour tous ceux qui valorisent autant leur look que leurs valeurs, se passer d’un textile aussi prisé par la mode peut s’avérer être un désastre stylistique… Pour ces derniers, des projets de recherche ont abouti sur la création de matières durables et écologiques permettant de reproduire le look et la texture du cuir.

Pour l’instant, les cuirs vegans sont généralement créés à base de feuilles d’ananas ou de déchets de pomme. Ces deux solutions sont à ce jour celles qui offrent les meilleurs résultats (durabilité et esthétique) mais ne sont pas les seules. D’autres bases sont parfois utilisées telles que certains champignons, l’eucalyptus ou encore le liège (qui sert quant à lui de substitut et cherche moins à imiter le cuir traditionnel).

Cette dernière matière, le liège, me plait particulièrement. Pourquoi ? Parce que pour moi, nous avons également la possibilité d’influencer l’opinion public en évitant de créer des biais cognitifs.

Je m’explique : si je porte une veste en cuir vegan esthétiquement identique à celle confectionnée en cuir animal, une autre personne aura peut-être envie de se procurer la même veste sans se préoccuper de sa composition. Cela semble peut-être tiré par les cheveux mais faites vous la même réflexion en mangeant un burger végétarien en terrasse et vous réaliserez que c’est très loin de l’être.

Où acheter ses vêtements quand on est vegan ?

Rassurez-vous, de nombreuses marques mainstream proposent des vêtements libres de tous produits d’origine animale. Il n’est par conséquent pas toujours nécessaire de chercher très loin pour trouver un chouette t-shirt. Après, reste la question de ce que fera l’entreprise en question de votre choix.

Ma réflexion est la suivante :

Acheter un jeans Levi’s sur lequel est apposé un patch vegan ne va pas empêcher à l’entreprise de continuer à fabriquer ses patchs en cuir pour le reste de sa gamme. En revanche, chercher des entreprises qui ne confectionnent que du vegan garanti en quelque sorte que votre dépense servira à fabriquer de nouveaux vêtements étiques.

On peut se poser la question aussi : est-il réellement nécessaire de continuer à fabriquer autant de vêtements ? La réponse est clairement : non. Ce qui amène à vouloir également miser sur les achats de seconde main et à donner une vie aussi longue que possible à nos chaussures, vêtements et accessoires. Nous reviendrons sur le sujet un peu plus loin.

Quelques marques 100% véganes

Cette liste ne se veut pas exhaustive mais vous permettra bel et bien d’entamer vos recherches pour une garde-robe végane et éthique. Comme dit plus haut, il existe de nombreuses autres marques plus connues qui proposent une gamme végane dans leurs assortiments. Vous les connaissez déjà. Je préfère donc vous proposer quelques idées neuves 😉

Mode et vêtements :

  • Poétique Paris
  • Jean-Louis Mahé
  • Do You Green
  • Noumenon
  • Matt and Natt
  • Cossac
  • Magnethik
  • Pas le time

Accessoires, maroquinerie :

  • Camille
  • Grey Whale
  • Allure Sauvage

Un site web pour des chaussures véganes :

  • Vegetarian shoes

Ces quelques marques mettent en avant leurs valeurs. Utilisation de matières bio et responsables, production à la commande, valeurs morales ou autres, elles ont en tout cas toutes comme point commun de s’abstenir de toute maltraitance animale. Faites vous plaisir et n’hésitez pas à commander vos vêtements et accessoires neufs chez eux.

La friperie, une bonne solution ?

A mon sens, c’est la meilleure des solutions. L’industrie vestimentaire est faite d’une telle façon que chaque année on jette 4 millions de tonnes de déchets vestimentaires rien qu’en Europe. Les effets de la mode et de la surconsommation de textiles en tous genres sont visibles et affolants.

La friperie, et j’entends par là l’entièreté des moyens permettant de se procurer des vêtements de seconde main, est une des voies vers la réduction du gaspillage vestimentaire. Visitez les brocantes, faites un tour sur Vinted, échangez quelques t-shirt avec vos connaissances, mais surtout achetez durable et utile !

Une bonne garde-robe végane est avant tout intemporelle, réduite et recyclée. Sans tomber dans l’excès inverse. Il ne s’agit pas de porter votre vieille housse de couette pour vous balader en rue mais bien de redonner vie à d’anciennes pièces, de mettre le vintage en forme et d’en faire votre atout mode 🙂

1 Comment
  1. […] d’autre limite que nos besoins réels et nos désirs superflus. Après vous avoir parlé de mode vestimentaire et d’alimentation, je vous propose de nous focaliser sur l’utilisation de produits […]

Leave A Reply

Your email address will not be published.