Végétarien, le portail du végétarisme

De plus en plus de personnes décident de se mettre au régime végétarien. Ce choix d’alimentation peut se faire pour diverses raisons. Les principales étant la cruauté envers les animaux et les avantages pour la santé. Sur ce portail dédié au végétarisme, nous essayons de vous éclairer.

Qu’est-ce qu’un végétarien ?

Un végétarien est une personne qui suit un régime alimentaire basé sur la consommation de fruits, de légumes et de légumineuses, tout en s’abstenant de consommer de la viande et du poisson et parfois d’autres aliments d’origine animale tels que les œufs, le lait ou le miel.

Histoire du végétarisme

Les premiers végétariens

Les premiers exemples de personnes végétariennes se trouvent dans les anciennes civilisations de l’Inde et de la Grèce au 6ème siècle avant Jésus Christ. Dans les deux cas, l’abstinence de viande était liée à des positions pacifiques promues par des groupes religieux et des philosophes, comme c’est le cas du grand penseur Sénèque, qui a dû renoncer au végétarisme parce que l’abstinence de viande était liée à la foi juive, ce qui signifiait le discrédit social.

Après la christianisation de l’Empire romain, le végétarisme a pratiquement disparu d’Europe, bien que certains ordres monastiques de l’Europe médiévale aient restreint ou interdit la consommation de viande, mais jamais celle de poisson.

Le terme végétarien est apparu pour la première fois le 30 septembre 1847, lors de la réunion inaugurale de la « Vegetarian Association of Great Britain ». Avant cela, on disait que ceux qui ne mangeaient pas de viande étaient des adeptes du « Système de Pythagore », le philosophe grec qui, il y a 25 siècles, disait que manger un animal était comme « tuer un cousin et manger sa chair ».

C’est donc pendant la période de la Renaissance que le végétarisme est réapparu et s’est largement répandu au cours des XIXe et XXe siècles. Suite à la création de la première société végétarienne est née au Royaume-Uni, d’autres émergeront en Allemagne et aux Pays-Bas. Lorsque toutes les sociétés nationales se sont réunies, l’Union Végétarienne Internationale a vu le jour en 1906.

Apparition du véganisme

Le véganisme est apparu en 1944, lorsqu’un groupe de végétariens stricts s’est réuni à Londres pour partager leurs expériences personnelles d’un régime alimentaire qui rejetait tous les produits animaux. Cette année-là, la première société Vegan fut fondée en Angleterre.

Conseils pour les végétariens

regime-vegetarienLes spécialistes recommandent aux végétariens d’être particulièrement conscients de l’importance des protéines, dont les besoins peuvent facilement être satisfaits par la consommation d’aliments d’origine végétale tels que :

  • les légumineuses,
  • les noix,
  • les produits à base de soja.

Ils conseillent également aux personnes qui ont opté pour le végétarisme de tirer le meilleur parti des sources de calcium alternatives au lait de vache, comme le lait de soja, le tofu à base de sulfate de calcium ou les céréales.

Ils soulignent également la nécessité de manger des noix et l’importance de la vitamine B12, qui ne se trouve que dans les produits animaux et doit donc être prise comme complément alimentaire.

Il est conseillé aux personnes qui suivent un régime végétarien de consulter un nutritionniste pour s’assurer qu’elles reçoivent toutes les vitamines, les minéraux et les nutriments dont elles ont besoin. Le nutritionniste les aidera également à suivre une alimentation variée et équilibrée, tout en vérifiant que les aliments riches en graisses, en glucides et en sel ne font pas l’objet d’abus. De plus, il n’est pas recommandé de compenser un manque d’un nutriment par un excès d’un autre.

Les classes de végétariens

Il existe plusieurs classes de végétariens selon les aliments qu’ils incluent ou non dans leur régime alimentaire, de la plus stricte à la moins stricte.
L’Union Végétarienne Internationale (UVI), établit la classification suivante des végétariens.

  • Végétalien : Personne qui exclut de son régime alimentaire toute la viande de mammifères, d’oiseaux, de poissons et de fruits de mer et les produits animaux tels que les produits laitiers ou les œufs. Ils n’incluent généralement pas le miel non plus. Il y une variante appelée Apivegetetarianisme : Ces personnes suivent les mêmes critères que les végétaliens mais incluent le miel dans leur alimentation.
  • Lacto-ovo-végétarien : Cette personne ne mange ni viande ni poisson, mais inclut dans son alimentation des produits animaux comme les œufs et les produits laitiers. C’est la variation la plus commune dans la culture occidentale. Les gens qui suivent cette ligne ne consomment pas d’animaux mais ils consomment des produits laitiers, des œufs et du miel.
  • Lacto-végétarien : Personne qui exclut tous les produits animaux, sauf les produits laitiers. Il ne mange donc ni viande, ni poisson, ni œufs.
  • Semi-Végétarien : est le végétarien le moins strict car il mange des légumes, des produits laitiers, des œufs, de la volaille et des produits de la pêche. La seule chose qu’il ne mange pas, c’est de la viande.
  • Frutarien : Personne qui ne mange que des fruits et des noix. Mais, en plus, ils ne mangent que des fruits qui ne tuent pas les plantes.
  • Pescétarienne : Personne qui suit un régime alimentaire similaire à celui de la végétalienne mais inclut du poisson dans son alimentation.
  • Crudivore : Ce sont des gens qui mangent tout cru. Ils ne font pas cuire ni chauffer les produits qu’ils consomment. Leur menu est composé de fruits, de légumes, de graines et de légumineuses.