Végétarien
Parce que les animaux sont des êtres vivants comme nous

Créer son savon sans graisses animales

Pourquoi passer au savon solide

Introduction

Actuellement, il y a des millions de consommateurs de savons liquides mais l’industrie du savon commence il y a plus de 4000 ans. Les Sumériens étaient les premiers à avoir inventé une recette de pâte savonneuse composée de graisse et de carbonate de potassium. Ce savon n’était pas destiné à laver et à nettoyer mais plutôt à traiter les maladies de la peau.

C’est à partir du 2ème siècle que les Romains utilisent le savon comme un produit nettoyant. Suite à cette utilisation, le savon commence à être de plus en plus fabriqué et commercialisé. C’est à cette période que le port de Marseille devient le principal centre de transit du savon et du parfum. Le port de Marseille deviendra l’un des ports les plus importants en matière de commerce et il en découlera la fabrication du savon de Marseille. Ce savon sera l’un des premiers à être créé à base d’huile d’olives  (ayant de très bonnes propriétés pour la peau) afin d’arrêter la consommation de graisse animale.

Le savon était donc une bonne invention utilisant un minimum d’ingrédients. Cependant, de nombreuses enseignes actuelles sont à la recherche du savon parfait, ce qui a créé le savon liquide que nous connaissons. Les entreprises cherchent la bonne texture, la meilleure odeur ou encore une belle couleur. Néanmoins, derrière ces bonnes odeurs se cachent des parfums et des produits fortement nocifs tant pour la peau que pour l’environnement.

Si on prend en compte les produits que s’applique une personne lambda sur une journée entière (crème, masque, lotion, …), cette personne aurait en tout plus de 100 substances introduites dans son épiderme. Les savons contiennent également des perturbateurs endocriniens  (ils interfèrent avec le fonctionnement du système endocrinien).

Conséquence du savon sur l’environnement

Les produits savonneux contiennent principalement

  • Les additifs : Les additifs sont aussi appelés adjuvants. Ils sont présents en petite quantité dans les parfums, les colorants ou encore les épaississants.
  • Des agents occlusifs : ces agents forment des petites molécules créant un film tout autour de la peau et des cheveux qu’ils finissent par recouvrir et étouffer . De plus, il faut en moyenne 400 à 500 ans pour que ces agents se décomposent. L’impact est donc également lourd pour l’environnement. Sur l’étiquette des produits, ces agents sont décrits par le silicone, l’ammonium quaternaire ou encore les huiles minérales.
  • Des parabènes : Les parabènes sont considérés comme des conservateurs et des antibactériens agissant contre les champignons et la moisissure. Ces agents pénètrent rapidement dans le corps, ce qui peut avoir comme conséquences des allergies et l’irritation de la peau. Sur l’étiquette des produits, ces agents sont décrits par l’éthylparaben, sopropylparaben ou encore butylparaben.
  • Les sulfates : Les sulfates désignent une famille d’ingrédients qui composent les shampoings, les gels douche ou encore les nettoyants pour le visage. Le sulfate est également considéré comme un agent moussant répertorié dans tous les produits cosmétiques lavants. L’utilisation à long terme de ces produits n’est pas conseillé car il agit en tant que dégraissant puissant. Le plus gros danger est l’assèchement de la peau. En effet, ce produit peut s’attaquer et supprimer la barrière naturelle de la peau. Elle est donc laissée à nu et n’est pas efficace pour empêcher les parasites extérieurs de pénétrer.

Les avantages du savon industriel

  • Les couleurs sont créées pour attirer le regard.
  • Le gel douche est plus pratique à utiliser car il a été fabriqué pour mousser. Il est donc plus agréable et pratique à utiliser.
  • Il peut coûter moins cher que le savon solide selon les enseignes (Colruyt, …).
  • Il est moins décapant que le savon en bloc mais plus nocif pour la peau à long terme.

Les inconvénients du savon industriel

  • Il se vide plus facilement que le savon en bloc.
  • Il est fabriqué avec du parfum. Ce produit est très chimique pour la peau.
  • Il crée des problèmes de pollution entrainant la perturbation et la détérioration des rivières.
  • Il est produit avec de l’huile de palme, ce qui entraine et favorise la déforestation.
  • Il est contenu dans des emballages qui ne sont pas biodégradables.

Pourquoi passer au savon solide

La liste des composants est beaucoup moins longue. Les substances introduites dans ce savon sont également moins dangereuses, d’origine naturelle et il ne possède pas de conservateur. Ce savon est doux et riche en glycérine ce qui favorise une peau adoucie et hydratée . Il est donc meilleur pour les peaux sensibles. Vis-à-vis  de la pollution, ce savon en bloc produit peu de déchets car il n’est pas contenu dans des bouteilles en plastique. Pour finir, il dure plus longtemps et est idéal pour les voyages car il est accepté en avion contrairement aux savons liquides. Il peut également être utilisé pour la lessive.

Comment créer son savon au lait de chèvre maison

Ingrédients

450 g d’huile de noix de coco

624 ml d’eau

1 kg d’huile d’olives

88 ml de lait de chèvre

264 g d’eau de lessive

450 g d’huile végétale

Préparation

Chauffer l’huile végétale à 40C°.

Ajouter le mélange d’eau et de soude tout en mélangeant avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange durcisse.

Graisser des moules avec de la vaseline et verser la pâte.

Laisser durcir 1 ou 2 jours et démouler. Laisser le ensuite reposer dans un endroit sec pendant 1 mois.

 

Comment créer son savon à l’huile de noix de coco et d’olives maison

Ingrédients

450 g d’huile de noix de coco

700 g d’huile d’olives

450 g d’huile d’arachides

560 ml d’eau déminéralisée

228 g de soude

Pour la préparation, le processus est le même qu’expliqué ci-dessus.

Disclaimer: Réaliser ces recettes avec du matériel de protection (gants, lunette, …).

Leave A Reply

Your email address will not be published.